Maggie Habert

Insuflatrice d’émotions
depuis 1984.

Mon personnage préféré est une ville à météo variable, mon épisode préféré est dans un cénote à flanc de montagne sur une île déserte. Ma saison préférée est l’hiver blanc.

Si j’étais une boisson, ce serait un cappuccino, pour vous booster en douceur.
Si j’étais un transport, ce serait un train, pour vous emmener loin et vous faire profiter du paysage.
Et si j’étais un objet, je serais un casque extrabass isolant pour rythmer votre quotidien.

Je suis née avec Commander Keen et Day of the Tentacle. J’ai ouvert les yeux avec The Longest Journey, grandi avec Tomb Raider, étudié avec World of Warcraft, appris à me battre avec Uncharted, découvert qui j’étais avec The Secret World, tenu bon avec The Last of Us, parcouru le monde avec Horizon Zero Dawn, me suis révoltée avec Detroit, Become Human et je poursuis ma quête personnelle avec Spider-Man.

#ClarkKent

#TeamCaptainAmerica

#PourLaHorde

#ConnorArmy

#Hufflepuff

On dit “Une chocolatine dans une poche” et on met les céréales avant le lait.

The Amazing Spider-Man 2 et Andrew Garfield sont les meilleurs Spider-Man.

Ils ne sont pas (encore) tous morts à la fin de LOST.

La nouvelle Lara Croft est meilleure que l’originale (même si je la préfère avec sa queue de cheval et ses dual pistols).

Non, PlayStation n’est pas meilleure que Xbox (même si je préfère Sony),

Non, Apple ne vaut pas mieux que Microsoft (même si je préfère travailler avec un Mac), 

Non, la VO n’est pas toujours mieux que la VF (on me fera pas regarder Buffy, Speed ou Die Hard en VO…),

Non, le livre n’est pas forcément meilleur que le film (parfois, il faut savoir dire merci au film).

C’est une question de goût et il faut savoir s’adapter dans la vie.

Issue d’une famille de soldats (c’est pour expliquer la discipline et la rigueur dans mon travail), j’ai été élevée par un programmeur devenu chef d’entreprise et une analyste reconvertie en légionnaire, tous deux mordus de science-fiction. Autant dire que le geek, on a ça dans le sang depuis l’avènement d’IBM, même si pour ma part, je suis plutôt fantastique.

Le petit plus, c’est la fibre artistique qui m’a été transmise par l’un comme par l’autre : il est peintre, elle est poète. Je suis naturellement devenue auteure… et graphiste. (Pour mon côté humble et modeste…) J’ai fait mes premiers dessins sur Paint Shop Pro et écrit mes premiers mots sur Bloc Note, c’était Win95 et pour jouer, j’entrais la commande C:\. Et j’ai connu Lara  Croft quand sa natte n’était encore qu’un chignon mal coiffé et c’était déjà une icône ! (tout ça pour dire que je joue aux jeux vidéo depuis que je suis naine – même si j’ai pas beaucoup grandi.)

Je n’ai pas achevé mon cursus du lycée, je voulais travailler et gagner ma vie. Sauf qu’on offre rien à un péon sans le bac, alors j’ai passé une équivalence à l’université. Ensuite, j’ai fais comme John McLane, je suis partie à Disneyland Puis, j’ai accompli un tas de trucs pas intéressants, mais qui forgent le caractère. La vie active, c’est la plus grande université de l’humanité. (Pour montrer ma détermination quand j’ai une idée en tête et pas ailleurs.)

Je ne sais pas jouer seule. C’est pas marrant. J’aime partager mes victoires autant que mes défaites. J’aime relever les défis, j’aime qu’on me challenge, je suis la reine du Cap/Pas cap. Seul, on avance peut-être plus vite, mais c’est ensemble qu’on ira plus loin.

De la petite entreprise à la grande enseigne, j’ai appris la maîtrise de soi, le dur labeur et l’image de marque. Peut-être que ça me préparait à ce jour précis. Qui sait ?

Je suis moins vaisseaux et plus voyages temporels ! Les paradoxes dimensionnels, c’est mon dada. J’ai pas grand chose d’un chevalier Jedi, mais j’ai fait mes premières armes sur Day of the Tentacle. Ce qui explique sûrement un paquet de trucs…

Bref.

J’ai encore beaucoup de choses à dire tellement j’ai envie de bosser avec vous, alors je reste à votre disposition dans l’espoir de sortir de mes pixels pour vous étaler plus chairment mes motivations de paladin lors d’un meeting en taverne.

JE N'AI

PAS

PEUR

D'AVOIR

PEUR

Entre deux essais de couvertures de roman, je m’entraîne à la campagne publicitaire, inspirée par les équipements de Lara Croft, Nathan Drake ou Aloy, ainsi que l’UI/UX design des jeux !

J’ai commencé mes recherches sur la reproduction des logos, mais aussi du style de design, en reprenant les codes visuels de chacun. Puis, j’ai passé plusieurs heures à capturer les jeux et équipements. Enfin, j’ai dégagé les traits spécifiques de chaque outil indispensable à leurs métiers, ou ce qui les caractérise, y ajoutant clins d’oeil et forme d’humour dans les taglines.

J’adore travailler sur cette collection. Tomb Raider est le quatrième set basé sur l’équipement de divers personnages de jeux vidéos et le premier en 4k. C’est pour moi un bon moyen de garder l’oeil aiguisé. La photographie virtuelle m’aide vraiment à cultiver un sens créatif et cette communauté me pousse à toujours me renouveler !

C’est aussi une forme d’hommage à toutes les personnes ayant travaillé sur ces projets avec le souci du détail et pure passion.